Hypsilophodon: celui qui a intimidé avec ses dents




HypsilophodonLe genre Hypsilophodon appartient aux dinosaures ornitischidés qui vivaient il y a environ 120 millions d’années, au début de la période crétacée.

Ce genre de dinosaure se compose de deux espèces, le soi-disant Hypsilophodon foxii et l’espèce H. wielandi, trouvé plus tard, bien que différentes études ont trouvé que les deux espèces étaient en fait les mêmes, le Hypsilophodon foxii.

L’Hypsilophodon conserve certaines des caractéristiques de l’ornitischia basal, telles que les longues pattes arrière et le bipèdalisme prononcé. Quelque chose de très différent de ce que l’on trouve dans d’autres ornitischidés contemporains comme l’Iguanodon ou le Camptosaurus.

Mais continuez à lire et apprenez-en plus sur ce dinosaure du Crétacé.

Taxonomie de Hypsilophodon




  • Le spécimen appartient au royaume des Animalia.
  • Ce dinosaure correspond au bord de Chordata.
  • Sa classe est Sauropsida
  • L’animal appartient au super ordre appelé Dinosauria.
  • Son ordre est le soi-disant Ornithischia.
  • L’Hypsilophodon correspond au sous-ordre Neornithischia.
  • Ça fait partie de l’infra-ordre d’Ornithopoda.
  • Il appartient à la famille des Hypsilophodontidae.
  • Son genre est Hypsilophodon.

Découverte de l’Hypsilophodon




Le nom Hypsilophodon signifie « dents saillantes » ou « dents de burin » et a été trouvé pour la première fois en 1849, mais ce n’est qu’en 1870 que Thomas Henry Huxley a décrit et documenté cette nouvelle espèce.

En 1979, Peter Galton et James A. Jensen relâchaient la deuxième espèce d’Hypsilophodon qu’ils avaient trouvée et qu’ils appelaient H. wielandi.

Mais comme nous l’avons déjà mentionné au début, il sera démontré plus tard que les deux espèces sont identiques.

Les restes de Hypsilophodon ont été trouvés en Europe, notamment dans quatre pays : Espagne, France, Angleterre et Roumanie.

En fait, la plupart des fossiles ont été trouvés sur une petite île dans le sud de l’Angleterre, connue sous le nom de l’île de Wight.

A ce jour, de nombreux fossiles ont été trouvés, dont 3 spécimens presque complets, qui nous ont grandement aidé à le connaître.

Saviez-vous quoi?……..

En 1882, il était considéré comme un arbre kangourou qui pouvait grimper et grimper aux arbres.

Évidemment, cette théorie a été rejetée après une étude exhaustive en 1974.

Caractéristiques de Hypsilophodon




Ce n’était pas un dinosaure qui attirait précisément l’attention à cause de sa taille énorme, bien au contraire, puisqu’il mesurait environ deux mètres et demi de long, c’est-à-dire du museau à l’extrémité de la queue, avec une hauteur de 115-120 centimètres et pesant environ 70 kilos.

On croit que grâce à sa structure osseuse, ce dinosaure aurait pu être un grand coureur, même sur de longues distances, estimé à 50 km/h., et c’est qu’il avait de très longues jambes, attirant puissamment l’attention sur la durée qu’il est surtout le tibia.

On suppose que courir clouerait les griffes des quatre orteils qui ont formé ses pieds au sol ; ce fait, en plus de l’aider à le maintenir au sol et à l’empêcher de tomber, servirait à élargir la base de soutien au sol.

D’autre part, les membres supérieurs étaient plus courts et il ne les utilisait pas pour bouger et ils avaient curieusement 5 doigts, mais ils avaient aussi des griffes puissantes.

Ces bras courts auraient été utilisés pour tenir les branches et éventuellement pour ramasser les fruits, déchirer les feuilles et les manger.

Il a une grosse tête courte, qui donne l’impression d’être légèrement allongée lorsqu’il se termine par un bec, où le plus frappant ici est qu’il a des dents qui, avec le bec, l’aideraient à arracher les feuilles les plus tendres, ainsi que les racines.

Une autre caractéristique de son crâne qui attire l’attention est sa grande et énorme cornée et ses yeux.

Il a de petites plaques qui couvrent la zone du torse, qui sont très minces et ne représentent pas une armure forte et résistante qui sert de protection contre les prédateurs.

Ces plaques minuscules seraient en fait une légère protection des organes vitaux, quelque chose de similaire à ce qui est arrivé à d’autres spécimens tels que le Thescelosaurus, dans lequel ces plaques remplissaient également la fonction de protection, bien que pas très efficacement.

Comportement et alimentation de Hypsilophodon

Comme tous les dinosaures, le Hypsilophodon était également ovipare et on sait aussi qu’il prenait soin de ses œufs pour les protéger des prédateurs grâce à un nid qui a été trouvé avec des œufs fossilisés à l’intérieur.

C’était un dinosaure herbivore avec la curiosité qu’il avait des dents de devant et que celles-ci étaient aussi triangulaires ; quelque chose qui par exemple ne se produirait pas avec le reste des herbivores de l’époque, parce qu’ils manquaient de dents de devant.

Au total, l’hypsilophodon avait 30 dents qui ont été utilisées pour déchirer et écraser les feuilles des arbres bas ; on croit aussi que ces dents étaient auto-affûtées en raison de la végétation qu’elles consommaient.

Et comme nous l’avons dit, leur alimentation était basée sur les racines, les fruits et les petites plantes, les buissons, etc.

Saviez-vous quoi?……..

Sa base alimentaire nous rappelle beaucoup celle du cerf, c’est pourquoi on l’a appelé à un moment donné « le cerf mésozoïque ».

Une autre caractéristique de l’Hypsilophodon par rapport à son alimentation est qu’il avait une sorte de sacs sur les joues où il pouvait accumuler les herbes et les feuilles qu’il coupait pour être mâché et avalé plus tard.

Quelque chose de semblable à ce que les hamsters ont et font aujourd’hui lorsqu’ils mangent.

Quant à leur comportement, en plus de prendre soin de leurs œufs, on sait aussi qu’ils vivaient dans des troupeaux, où il y avait, on suppose, un mâle dominant qui dirigerait le groupe ; et comme dans tous les groupes, il y aurait des règles et des comportements à suivre pour le bien de tous les individus du troupeau.

Une curiosité

Sûrement en lisant la description de l’hypsilophodon, vous vous êtes arrêté pour penser que dans certains moments nous avons décrit les caractéristiques d’un animal beaucoup plus préhistorique et non pas d’un des derniers dinosaures, comme cela correspondrait à l’époque à laquelle appartient notre protagoniste.

Mais curieusement, ce dinosaure a gardé les caractéristiques de ses ancêtres comme :

  • Les 5 doigts de ses membres supérieurs et les 4 doigts de ses membres inférieurs.
  • Les dents triangulaires à l’avant de la mâchoire.

Mais c’était un dinosaure très bien adapté à chaque instant et à chaque fois qu’il existait, c’est pourquoi aucune évolution n’a été vue dans l’espèce pour exister.