Gallimimus, l’autruche géante




GallimimusGallimimimus bullatus est la seule espèce du genre Gallimimus qui a été trouvée jusqu’à présent.

C’est un dinosaure saurien, un sauriskian therópodo ornitópodo, c’est-à-dire un groupe de therópodos qui ressemblait beaucoup à des oiseaux, mais que certaines des habitudes fondamentales de leur vie, comme l’alimentation, sont inconnues parce qu’elles étaient très particulières.

Cette espèce a vécu il y a environ 70 millions d’années, au Crétacé.

Le détail le plus distinctif du Gallimus est sans aucun doute le long col de cygne qu’ils avaient. En fait, si nous devions comparer cet animal avec un animal de notre époque, nous trouverions certainement une grande ressemblance dans les autruches d’aujourd’hui.

La taxonomie de Gallimus




Kingdom Animalia > Filo Chordata > Classe Archosauria > Clado Dinosauria > Clado Dinosauria > Ordre Saurisquia > Sous-ordre Terophoda > Clado Ornithomimimimosauria > Famille Ornithomiminae > Genre Gallimus Gallimus

Dans le genre Gallimimimus, nous ne rencontrerons qu’une seule espèce, le Gallimimimus bullatus.

En tout état de cause, le nombre d’espèces classées dans le genre est susceptible de variations possibles, puisqu’à tout moment une nouvelle espèce de ce genre pourrait être découverte, ou cette espèce pourrait être classée directement dans un autre genre, comme cela s’est déjà produit avec d’autres dinosaures, comme le brontosaurus.

Description de Gallimimimus




Les Gallimimimus correspondent parfaitement aux caractéristiques générales du genre ornithomimimosaure, que nous décrirons à l’avance pour vous donner une meilleure idée.

Son groupe: l’ornithomimosaure

Comme nous l’avons déjà mentionné, Gallimimus appartient au genre classé dans le groupe des ornithomimosaure, qui comprend plusieurs familles de dinosaures qui ont plusieurs genres en son sein.

Le groupe des ornithomimosaure est souvent appelé le groupe des dinosaures d’autruche. Les premiers spécimens de ce groupe sont apparus pour la première fois au Crétacé précoce et se trouvaient sur notre planète tout au long de la période crétacée, du début à la fin.

Et les caractéristiques générales de ce groupe sont :

  • Des crânes plutôt petits. Bien que la chose la plus frappante est que malgré sa petite taille, ses yeux étaient relativement grands.
  • La tête était attachée au corps par un long cou très mince.
  • La plupart d’entre eux n’avaient pas de dents, bien qu’ils compensaient avec des becs très puissants.
  • Les extrémités avant de ces dinosaures d’autruche étaient minces et longues, avec des griffes très acérées.
  • Les membres postérieurs étaient également longs, mais un peu plus robustes et avaient des doigts courts et robustes qui étaient également équipés de griffes.
  • Ce qui fait vraiment ressortir ces dinosaures, c’est leur vitesse. Ils sont considérés comme l’un des dinosaures les plus rapides de tous les temps. C’est parce qu’ils sont relativement petits et légers.
  • Leur corps est couvert de plumes.

Caractéristiques de Gallimimimus




Le Gallimus bullatus est sans aucun doute un dinosaure assez fascinant. Entre autres qualités, cet animal ressemble beaucoup à l’autruche. Probablement, si vous l’avez vu tout à coup et que vous ne saviez pas quel animal c’était, la première chose que vous diriez serait que vous avez vu une autruche géante.

D’où le surnom d’autruche dinosaure auquel nous faisons référence à un moment donné dans le texte.

Et ce n’est pas pour rien, compte tenu de ce que nous venons de vous dire et qui correspond à sa description : une petite tête, avec de grands yeux, un bec sans dents, un long cou, des pattes avant relativement courtes et une longue queue et des pattes arrière.

Cependant, malgré cette ressemblance avec les autruches, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un dinosaure qui habitait la planète il y a quelques millions d’années.

Nous pouvons aussi vous parler de lui qui mesurait environ 6 mètres de long, environ 2 mètres de haut, pesait entre 500 et 600 kilos.

Saviez-vous que….?

La main Gallimimus est plus courte que la longueur de l’humérus.

La longueur de la queue sert de contrepoids au reste du corps, comme c’est le cas pour les herbivores à long cou comme le Diplodocus.

Une autre caractéristique de ce dinosaure est qu’ils avaient les yeux sur le côté, c’est-à-dire qu’ils n’avaient pas de vision binoculaire. Cette caractéristique les aurait aidés à visualiser les prédateurs plus tôt et ont eu plus de temps de réaction pour s’échapper.

Le bec était fait de kératine et présentait des rainures verticales dépassant de la mâchoire supérieure. Ce bec faisait partie d’un crâne légèrement plus long que le reste de l’ornithomimosaure, ce qui est une autre caractéristique différenciatrice au sein des dinosaures qui composent ce groupe.

Les os de ce dinosaure d’autruche ressemblent à ceux de la plupart des théropodes et surtout des oiseaux modernes, parce que leurs os étaient creux. Même ainsi, c’était un animal relativement robuste, avec un os iliaque fort, une queue robuste et des membres longs, comme nous l’avons compté auparavant.

Et pour finir avec la présentation de ce à quoi ressemblait le Gallimimus, nous avons confirmé qu’il s’agissait d’un dinosaure rapide. Nous disons que nous vous avons « confirmé » parce que nous supposons que vous l’avez imaginé après la description que nous vous en avons donnée. Et oui, c’est vrai, on croit que ce dinosaure pourrait atteindre 60 km/h.

Comment s’est passée votre découverte?

Les premiers échantillons de ce genre de dinosaure ont été trouvés en 1963. Cette découverte a été faite par le professeur Zofia Kielan-Jaworowska, qui a rencontré les restes à Tsagan Khunsu lors d’une expédition de Polonais et de Mongols. Bien que la découverte n’ait été rapportée qu’en 1965.

La découverte qu’ils ont faite a été classée comme étant l’holotype IGM 100/11 et était incomplète. L’holotype se composait d’un crâne et d’une mâchoire inférieure.

D’autres restes incomplets du même genre ont également été trouvés, dont on a extrait plus d’informations sur le dinosaure.

La nomination n’a eu lieu que quelques années plus tard, en 1972. Les paléontologues Halszka Osmólska, Rinchen Barsbold et Ewa Roniewicz étaient chargés de nommer et de décrire le genre.

Actuellement, il n’y a qu’une seule espèce, le Gallimus bullatus, comme nous l’avons déjà mentionné.

La signification du nom a son origine en latin. Le mot gallus signifie « poulet ou poule » et mimus « imiter ». Il pourrait donc être traduit par « imitateurs de poulet ou imitateurs de poulet » (selon la dénomination).

Le nom lui est donné, entre autres raisons, parce que les arcs neuronaux de ses vertèbres sont très semblables à ceux des poulets d’aujourd’hui.

Saviez-vous que….?

Le nom est également donné parce qu’il a une sorte de gonflement en forme de capsule dans la partie inférieure du crâne, qui ressemble à une sorte de capsule magique utilisée par les Romains autour du cou.

Quand et où vivaient ces dinosaures autruches?

Ces dinosaures d’autruche sont parmi les dinosaures les plus récents à avoir habité la terre.

Malgré cela, quelque 70 millions d’années nous séparent d’eux. Considérant que nous, en tant que race humaine, avons été sur terre « seulement » 200 000 ans, 70 millions d’années sont vraiment longues en comparaison.

Mais soyons plus précis et localisons ce spécimen à temps. Gallimus Bullatus a vécu pendant la période du Crétacé tardif, qui va d’il y a environ 100,5 millions d’années jusqu’à il y a environ 66 millions d’années, une période également connue sous le nom de Maastricht du Crétacé tardif.

Et la zone dans laquelle il aurait été habité serait la zone correspondant à l’actuelle Mongolie, en Asie ; le lieu où les restes ont été trouvés et d’après les rapports que nous avons de cette zone pendant la période crétacée indiquent qu’il aurait été un endroit avec une forte présence de ruisseaux, canaux, rivières et lacs peu profonds.

Ce que l’on ne sait pas, c’est à quoi ressemblait leur mode de vie, c’est-à-dire s’ils vivaient en groupes et s’ils étaient très nombreux en termes de nombre d’individus dans le groupe, s’ils avaient un chef, à quoi ressemblaient les œufs pondus, s’ils étaient ovales ou ronds, leur taille, la quantité à chaque ponte…. Ce sont, par exemple, certaines des inconnues auxquelles ils tentent actuellement de répondre.

De quoi se nourrissaient les Gallimims?

Il y a eu et continue d’être beaucoup de controverse concernant l’alimentation de ce genre de dinosaures.

Ceux qui ont d’abord décrit ces dinosaures les ont classés comme des animaux carnivores, se nourrissant de petits animaux.

Cependant, si nous regardons les autres dinosaures dans leur groupe d’ornithomimosaure, nous constatons que la plupart d’entre eux avaient une gastrophie dans la gorge, révélant leur nature herbivore.

Les animaux qui ont la gastrophie dans la gorge sont des animaux qui ne peuvent pas écraser la nourriture par eux-mêmes, mais qui doivent ingérer de petites pierres pour les aider à écraser la nourriture, et cette caractéristique est unique aux animaux herbivores.

Cependant, aucune preuve de gastrophie n’a été trouvée dans le dinosaure que nous décrivons. Bien que le fait qu’il se nourrissait de légumes est l’une des théories les plus acceptées.

De plus, un autre détail qui suggère qu’il a pu être herbivore est que le bec de ce dinosaure est très similaire à celui des canards, dont la nourriture est basée sur des foraminifères, des plantes ou des mollusques. En plus du fait que l’emplacement géographique où ces dinosaures d’autruche ont été trouvés favorisait un régime herbivore.

Mais il y a aussi une troisième hypothèse et apparemment encore plus appuyée qu’elle était herbivore, c’est-à-dire qu’elle était omnivore, se nourrissant de plantes, de petits animaux et d’insectes, ainsi que d’œufs d’autres dinosaures qu’elle déterrait avec ses longues griffes pointues.

Résumé

Comme vous pouvez le constater, il y a encore des inconnues à résoudre, mais comme il s’agit d’une espèce découverte relativement récemment, nous espérons que peu à peu ils pourront répondre à toutes ces questions qui se posent.