Ichthyostega: le premier vertébré à poser le pied sur la terre ferme




IchthyostegaL’Ichtyostega était un genre animal préhistorique qui a habité notre planète pendant ce qui est maintenant connu sous le nom d’ère paléozoïque, plus précisément au Dévonien (il y a 360 millions d’années).

Ce genre a été classé dans le groupe des tétrapodes.

Cet animal a habité notre planète bien avant les dinosaures eux-mêmes et est l’un des animaux les plus anciens dont il existe des preuves. Cet animal aurait été un point clé dans l’histoire de l’évolution, puisqu’il est l’un des premiers vertébrés à quatre pattes.

À l’heure actuelle, avec les dossiers que nous avons, il aurait été le premier animal à mettre les pieds sur terre. La vie des êtres vivants de leur temps s’est complètement développée dans la mer.

Vous voulez en savoir plus sur l’Ichthyostega? Lisez la suite et découvrez tout sur cet animal fascinant !

Que signifie le nom Ichthyostega?




La signification du nom est’Poisson avec un toit’, qui vient du grec »“στέγη’ (stégi) qui est compris comme’toit’ et le grec » (Ichthýes) qui est compris comme’poisson’.

Histoire de la découverte




Les premiers restes fossiles de cet amphibien ont été découverts en 1929 et en 1931, lors d’une série d’expéditions menées par le géologue et explorateur danois Lauge Koch, jusqu’à 14 spécimens ont été trouvés.

D’autres découvertes de cet animal ont eu lieu au Groenland en 1932, et à cette occasion ce sera le chercheur Gunnar Söderberg-Seva qui décrira ces fossiles. Il lui a également donné le nom d’Ichthyostega ; et il est également arrivé à la conclusion qu’il y avait au moins 4 espèces qu’il a nommé : I. stensioei, I. watsoni, I. eigili et I. kochi.

Bien qu’une étude plus récente supposerait que ce genre n’est représenté que par l’espèce I. stensioei parce que les autres espèces présentent des différences morphologiques significatives.

Malgré la grande quantité de preuves fossiles, aucune d’entre elles n’était assez complète. Cependant, le Musée d’Histoire Naturelle de Stockholm a rassemblé tous les fossiles trouvés et a fait la première reconstruction de l’Ichthyostega en 1955, qui a été faite par le paléontologue Erik Jarvik et dont l’illustration montre l’Ichthyostega ressemblant beaucoup à un crocodile, bien qu’il l’ait défini comme un animal théropode.

Cependant, dans les années 1990, un groupe de chercheurs composé de Peer Arlberg, Jennifer Clack et Michael Coates a réalisé une nouvelle reconstruction des Ichthyostégidae, dans laquelle ils représentaient, entre autres détails, les membres postérieurs de cet animal avec une taille plus petite par rapport au schéma initial présenté par Jarvik.

Selon ces chercheurs, ces pattes postérieures seraient plus utiles comme ailerons de natation ; l’autre des changements apportés dans la nouvelle représentation est qu’ils la reconstruisent avec 7 doigts reliés entre eux par des membranes. Le Dr Jarvik l’avait décrit avec 5 doigts.

Grâce à d’autres découvertes ultérieures, ce groupe de scientifiques a encore amélioré leur reconstruction originale où leur tête était un peu plus petite que dans la première et avait aussi une queue plus courte.

D’autre part, les côtes et la colonne vertébrale ont été corrigées par rapport au premier modèle. Ce nouveau modèle est un peu plus étroit et moins robuste que le premier. Quelque chose qui lui serait bénéfique en natation, par exemple.

En fait, d’après cette dernière reconstruction plus complète et plus détaillée, on pense que cet animal aurait du mal à marcher sur la terre ferme, malgré ses « pattes » ; c’est pourquoi on estime qu’il ramperait sur le sol en se poussant avec ses extrémités avant.

Comment et où vivait-il?




Il est considéré comme le chaînon manquant entre les poissons et les premiers vertébrés à peupler la terre.

Cette espèce vivait au Dévonien supérieur il y a environ 365-360 millions d’années.

En ce qui concerne son habitat, on attribue qu’il vivait près des rivières, des lacs et des marais. Bref, des endroits où l’on peut nager, à la fois pour trouver de la nourriture et pour vivre dans une relative tranquillité.

Cependant, on croit qu’à certains moments, il a été forcé d’aller à terre à la recherche de nourriture. Par conséquent, il évoluait, donnant naissance à d’autres espèces qui seraient plus terrestres qu’aquatiques.

Qu’est-ce qu’il a mangé?

Cet animal avait de longues dents pointues, ce qui montre qu’il était carnivore.

Ce qu’il a mangé…. parce qu’il est spéculé qu’en plus de manger du poisson, il a aussi mangé beaucoup d’insectes et de petits animaux terrestres.

Caractéristiques générales

L’Ichthyostega pouvait atteindre une longueur d’environ 2 mètres et une hauteur d’environ 20 centimètres, alors que son poids était d’environ 90 kilos.

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est considéré par de nombreux scientifiques comme le chaînon manquant reliant les premiers amphibiens aux poissons.

Son crâne était très semblable à celui du poisson primitif ; il se caractérisait par sa taille relativement grande, avec de petits yeux situés sur ses dorsales, ce qui lui permettait d’avoir un bon champ de vision, et ses narines étaient situées sur le dessus de la tête.

Certains chercheurs soulignent également que l’ichtyostéga avait de petites cavités spécialisées qui serviraient d’oreilles.

Quant à son corps…. il était couvert de petites écailles et avait une colonne vertébrale très forte par rapport aux poissons de l’époque.

On pense que cette caractéristique est due à l’adaptation à la vie terrestre.

Ses côtes étaient aussi solides que sa colonne vertébrale, pour supporter le poids de tout son corps lorsqu’il était hors de l’eau.

Cet animal avait des pseudo-jambes, qui n’étaient pas vraiment utiles pour se déplacer sur le sol; il est plutôt « conçu » pour nager tel que reflété par les 7 doigts reliés entre eux par une membrane.

Et enfin, nous commenterons que sa queue avait la forme d’une nageoire et servait à se propulser dans l’eau, comme s’il s’agissait d’un poisson.

Comment il se comportait

Ce tétrapode avait un mode de vie aquatique plutôt que terrestre, dans son environnement aquatique il pouvait se nourrir de petits poissons et d’insectes. À son tour, il était aussi une proie facile pour d’autres prédateurs comme le redoutable Tiktaalik, par exemple.

On soupçonne qu’il a fait le grand pas de s’aventurer dans la vie sur terre, pour ainsi dire, parce que la mer était remplie d’autres prédateurs dangereux avec qui rivaliser pour la nourriture, si ce n’est pour sa propre nourriture.

Et comme la terre était pratiquement inhabitée, il lui serait plus facile de trouver quelque chose à manger.

Quant à leur reproduction, on croit qu’ils étaient très semblables aux amphibiens d’aujourd’hui, ils pondent leurs œufs dans l’eau, où ils grandissent jusqu’à ce qu’ils atteignent la maturité et deviennent partie intégrante de la vie terrestre, bonne et aquatique.

Théorie sur son extinction

Je dois commencer par dire qu’à l’époque où vivait cet animal, la terre n’était habitée que par des insectes et de grands arbres exubérants, pleins de fruits.

Au contraire, nous avons trouvé des océans et des mers pleins de gros poissons, où certains étaient de grands et féroces prédateurs et d’autres étaient la proie.

… bien et qu’à plus d’une occasion, le prédateur est aussi devenu une proie lorsqu’il a été mangé par un animal plus grand que lui-même. Vous connaissez le dicton « le gros poisson mange le petit poisson ».

Selon de nombreux scientifiques, l’Ichthyostega a été le premier animal à faire le premier pas pour permettre aux premiers vertébrés d’habiter la terre; il était principalement motivé pour se nourrir.

De cette façon, le passage des amphibiens à la terre aurait lieu et de là, les dinosaures seraient atteints.

Cependant, ces animaux ont disparu il y a plus de 400 millions d’années lors de l’extinction massive du Dévonien, qui consistait en deux événements majeurs qui ont dévasté bon nombre des espèces qui habitaient alors la planète Terre, affectant principalement les zones marines et tropicales. Voilà ce qui se passe :

  • Le premier événement a consisté en une forte baisse des températures dans les régions maritimes; étant donné qu’à cette époque, la température était chaude et que de nombreuses espèces étaient adaptées à ce climat, ce changement a été dévastateur pour de nombreuses espèces.

De plus, le niveau de la mer a chuté de façon significative, car la plupart d’entre eux ont gelé, créant ainsi des glaciers.

Cet événement a tué plus de 82 % de la vie marine.

  • Le deuxième événement était dû à une condition assez inhabituelle, à savoir qu’il y avait une goutte d’oxygène sur la terre qui étouffait graduellement les formes de vie qui habitaient le globe instable de cet âge.

Ces deux événements ont sans aucun doute été destructeurs pour de nombreuses espèces, certaines ont survécu et ont évolué pour s’adapter au nouveau monde, mais d’autres, comme l’Ichthyostega, ont disparu comme d’autres spécimens. Pas avant de laisser le chemin de l’évolution marqué.

Quelques curiosités sur l’Ichthyostega

  1. Il y a une introduction amusante à « The Simpsons » qui montre comment l’évolution des petites cellules, à travers l’Ichthyostega, les dinosaures et finalement l’homme, se produit. Vous pouvez le voir ici.
  2. Jusqu’à présent, aucun fossile n’a été trouvé dans leurs membres postérieurs, de sorte que les membres que nous voyons souvent dans les illustrations sont le produit des théories des chercheurs qui ont pu être de telles théories.