Dunkleosteus: le prédateur ultime




DunkleosteusLe genre Dunkelosteus comprend une série de poissons placodermiques blindés qui vivaient sur la planète terre il y a environ 360-370 millions d’années dans les mers du Dévonien tardif.

Dans cet article nous parlerons de la terreur des mers, d’une bête d’environ 20 pieds de long et d’une tête blindée, terrible et violente, qui avait aussi une morsure aussi forte que celle d’un crocodile.

Ce grand prédateur pourrait manger sa propre espèce s’il le souhaite. Si vous êtes intrigué par cet animal préhistorique, lisez ce qui suit et découvrez ci-dessous une information large et détaillée sur le Dunkleosteus.

Taxonomie de Dunkerqueosteus




  • Évidemment, ce spécimen appartenait au royaume d’Animalia.
  • Nous l’avons trouvé classé dans la crête de Chordata.
  • Il a été inclus dans le sous-plancher appelé Vertebrata.
  • Dunkleosteus est inclus dans le film Gnathostomata infra-film.
  • La classe dans laquelle nous l’avons trouvé classé est Placodermi.
  • Il appartenait à l’ordre Arthrodira.
  • Ce genre est inclus dans le sous-ordre Brachythoraci.
  • L’infraordre auquel il appartenait est Coccosteina.
  • Il appartenait à la superfamille appelée Dinichthyloidea.
  • La famille dans laquelle il est classé est Dunkleosteidae.
  • Le genre auquel nous faisons référence dans cet article est Dunkleosteus.

Comme vous le verrez plus loin, de nombreuses espèces appartenant à ce genre ont été découvertes, mais l’espèce D. terrelli mérite une mention spéciale puisqu’elle est considérée comme l’espèce standard, c’est-à-dire celle sur la base de laquelle toute la description scientifique que nous avons actuellement a été faite.

Histoire de la découverte




Une nouvelle découverte signifie toujours un nouveau nom, en l’occurrence Dunkleosteus, un terme composé des mots d’origine grecque Dunkle qui se traduit par sombre, et Osteos qui se traduit par os, de sorte que le sens de ce nom serait « le poisson os sombre ».

Les premiers vestiges de ce poisson aquatique préhistorique ont été trouvés en 1867 sur les rives d’un lac situé dans le lac Sheffield (Ohio), cette découverte a été faite par Jay Terrell.

Cette découverte sera décrite plus tard par le chercheur américain John Strong Newberry, en 1983, qui appellera cette première découverte Dinichthys terrelli.

Ce nom signifie « poisson terrible », et les restes trouvés dans ce premier cas sont actuellement exposés au Musée américain d’histoire naturelle de New York et se composent d’un crâne partiel et de plusieurs vertèbres.

Ce genre fut plus tard appelé Dunkleosteus terrelli par Lehman en 1956, le nom étant le plus accepté par la communauté scientifique.

Désigner le nom Dinichthyidae comme superfamille, qui regroupe un grand nombre de poissons avec des caractéristiques similaires à la Dunkleosteus, bien qu’évidemment dans cette superfamille nous trouvons différents genres qui peuvent être parfaitement distingués.

Un bon nombre d’espèces du genre Dunkleosteus ont été trouvées, les plus représentatives étant les suivantes :

  1. Dunkleosteus terrelli est l’espèce du genre la mieux conservée et étudiée. Des fossiles ont été trouvés dans l’est des États-Unis et en Belgique.
  2. Dunkleosteus marsaisi, dont les fossiles ont été trouvés dans les montagnes du Maroc, avait la même taille et la même forme que Dunkleosteus terelli et est donc souvent utilisé comme synonyme de Dunkleosteus terelli. Son museau, cependant, était un peu plus petit.
  3. Dunkleosteus amblyodoratus n’est connu que par quelques fragments de crâne. Les fossiles ont été trouvés au Canada. La caractéristique de cette espèce de 6 mètres de long est sa tête, dont les pointes sont en forme de lance.
  4. Dunkleosteus raveri cette espèce ne mesure qu’un mètre environ et ses yeux sont considérablement grands par rapport à sa taille.

La vie des Dunkleosteus sur la planète terre




Selon les découvertes fossiles du Dunkleosteus, il a vécu au Dévonien il y a environ 390 millions d’années, dans les territoires que nous connaissons aujourd’hui comme la Pologne, le Maroc et l’Amérique du Nord.

Leur habitat était caractérisé par des eaux profondes, atteignant plus exactement la zone photique. Il a toujours été proche de la côte et rarement chassé en pleine mer.

De nombreux chercheurs soulignent qu’il était au sommet de la chaîne alimentaire à l’époque, on a même dit qu’il était cannibale. Ceci a été déduit après avoir trouvé des traces de morsures sur les restes d’un Dunkleosteus.

Dans les fossiles trouvés, il était possible de mettre en évidence dans sa cavité stomacale des os de poissons, des restes semi-digérés et des parties de poissons.

Il ne pouvait pas mâcher, donc il a dû avaler de gros morceaux de viande, ce qui est déterminé car de nombreux restes de poissons à demi digérés ont été trouvés dans les fossiles de Dunkleosteus.

Cela nous fait penser qu’il était tout à fait possible que cet animal préhistorique féroce régurgite les os de sa proie.

Comme nous l’avons déjà mentionné, il était probablement au sommet de la chaîne alimentaire à l’époque, étant le plus grand prédateur du moment, grâce à sa force et à son comportement. N’oublions pas qu’il était très agressif et territorial de façon générale.

En son temps, il était sans aucun doute le roi et peu de prédateurs lui faisaient face, et il était même considéré comme un super-prédateur.

On considère qu’il a coexisté avec des mollusques, des acanthodes, des arthropodes, des requins et d’autres placodermes, bien que peu d’entre eux aient été capables d’y faire face. Le stéthacanthus était peut-être le seul à pouvoir contenir ce grand prédateur.

Dans son comportement général on croit qu’il était un poisson très territorial, donc il était très violent et attaqué avec une grande férocité aux intrus. Comportement qui s’est intensifié pendant la saison des amours.

Pendant la saison des amours, les combats entre mâles étaient sauvages et très violents. Étant donné l’accouplement, la femelle allait en eau peu profonde, où elle pondrait ses œufs.

Plus tard, quand les petits Dunkleosteus sont nés, ils se sont nourris des petits poissons de la région et peu à peu, ils ont été introduits dans des eaux plus profondes et ont perfectionné leurs techniques de chasse.

Caractéristiques générales

On suppose que ce gros poisson pourrait atteindre une longueur d’environ 20 pieds et peser jusqu’à une tonne.

Le Dunkleosteus avait une grosse tête par rapport à son corps. De plus, il était blindé et recouvert de solides couches osseuses sur la tête et le cou. C’était l’un des premiers poissons à avoir une mâchoire inférieure.

Il n’y avait pas de dents dans sa bouche, même s’il est vrai qu’il a été construit par des plaques osseuses très tranchantes à son bord, ce qui lui permettait de couper facilement ses proies et de casser les os facilement.

D’autre part, il ne faut pas oublier que cet animal avait une grande force de morsure, pratiquement la même force létale.

Pour être plus précis, le Dunkleosteus pourrait développer une pression de 55 MPa, ce qui est égal à la force de morsure des crocodiles.

Il avait un corps hydrodynamique avec une longue queue, sur la couleur de ce poisson est censé avoir une couleur rougeâtre avec un ventre argenté, bien que ce n’est généralement pas vu dans les reconstructions effectuées.

La partie de son corps qui n’était pas couverte par les coquilles osseuses était composée d’un matériau cartilagineux, et la forme de sa structure corporelle et de ses nageoires était quelque peu similaire à celle des requins d’aujourd’hui.

Quelques curiosités sur les Dunkleosteus

  1. Le Dunkleosteus apparaît dans la célèbre série « Walking with Sea Monsters« , ainsi que dans la série télévisée de la BBC « Sea Monsters ».
  2. En raison de son apparence, il a également eu de nombreuses apparitions dans des jeux vidéo tels que Hungry Shark, The Search For Eden, Ecco the Dolphin et ParaWorld, Zack & Wiki.
  3. De ce gros poisson, il y a une grande réplique grandeur nature exposée sur le site où il a été trouvé, qui a été élevé au rang de monument historique par les résidents du lac Sheffield. Ils sont fiers de ce poisson et ils l’appellent Dunkle.