Testudins préhistoriques et modernes




TestudinsNos tortues actuelles proviennent de leur ancêtre historique, les testudins, un type de dinosaure qui a vécu pendant la période du Trias tardif et qui a depuis évolué et s’est adapté à l’environnement naturel dans lequel ils ont dû survivre. Cependant, cette forme d’adaptation a été tout à fait superflue et, en fait, n’a guère changé en termes de caractéristiques physiques.

Les testudins préhistoriques et modernes varient en taille, en ornementation et en habitat dans lequel ils se déplacent mais n’ont pas subi de changements majeurs. Cependant, nous ne pouvons remonter le temps qu’en restant dans le Trias parce que, avant cette période, nous n’avons pas assez de données pour voir l’origine des testicules, c’est-à-dire nos tortues.

Mais depuis le Trias jusqu’à nos jours, nous pouvons déterminer que l’évolution de cette espèce a été totalement corrélée avec l’écosystème dans lequel elle a vécu et, par conséquent, les jambes sont devenues fortes et épaisses, les mouvements ont ralenti et la peau a été protégée par des plaques dures pour éviter l’attaque d’autres animaux prédateurs qui ont mis sa vie en danger.

Définition des testudins




Lorsque nous parlons de testudins, nous faisons référence aux tortues ou aux chéloniens qui vivent actuellement avec nous. Mais son origine remonte à une époque très ancienne et son ordre est des reptiles sauropsida. Comme nous l’avons mentionné, nous pouvons commencer à les suivre depuis la période du Trias, car nous n’avons pas de sources fiables à 100% qui peuvent nous indiquer les ancêtres de cette espèce.

Les principales caractéristiques des testudins sont qu’elles ont une coquille plus dure ou coquille qui entoure le corps et empêche leurs organes principaux d’être endommagés par des bosses ou des ecchymoses. De plus, ils se caractérisent également par un corps court et assez large.

Saviez-vous que….?

Les tortues sont des animaux à très longue durée de vie. En fait, l’une des plus connues est celle étudiée par Charles Darwin qui vivait aux îles Galapagos. Son nom était Harriet et il est connu qu’il a vécu 175 ans depuis qu’il est né en 1830 et est mort relativement récemment, en 2006.

Évolution des testudins




Afin de comprendre l’évolution de la préhistoire aux testudins modernes, nous irons un peu plus loin dans la préhistoire pour nous plonger dans les ancêtres de ces reptiles légèrement évolués. Le plus ancien testudine est celui qui a été nommé Odontochelys et a habité la région de l’Asie du Sud pendant la période triasique, comme nous l’avons déjà mentionné.

Par conséquent, nous pouvons indiquer que l’origine des testudins remonte à plus de 220 millions d’années, une date très ancienne et qui nous permet d’affirmer que les tortues sont l’un des reptiles les plus anciens de toute la surface de la Terre. Les Odontochelys vivaient dans un milieu aquatique et avaient aussi une carapace semblable à celle de notre tortue moderne, mais ce n’était pas exactement la même car, au fil des ans, cette partie du corps devenait de plus en plus dure et perfectionnée pour permettre une meilleure protection de l’animal.

Après les Odontochelys, un autre testudiant a été découvert, nommé Proganochelys, et on sait qu’il a vécu dans la région eurasienne. C’est aussi une tortue ancienne mais avec la principale différence que ce dinosaure avait des dents dans son palais et que, de plus, la tête, les pattes et la queue ne pouvaient pas être placées à l’intérieur de la carapace pour les protéger des attaques extérieures. Mais pour faire face aux prédateurs, cette espèce testudine avait des épines réparties dans tout son corps.

Nous avons constaté que les testudins préhistoriques habitaient à la fois les milieux aquatiques et terrestres, mais les chercheurs soulignent que l’origine réelle de ces dinosaures était terrestre et que certaines espèces ont évolué pour s’adapter au milieu aquatique et devenir ainsi des animaux marins. Ainsi, différentes espèces de testudins se sont adaptées à leur habitat et, par conséquent, nous en avons maintenant certaines qui sont terrestres et d’autres qui sont marines.

Saviez-vous que….?

Les tortues pondent généralement leurs œufs sous terre, à environ 50 cm sous terre. A l’exception d’une espèce de tortue asiatique appelée ‘Manouria emys’, qui construit ses nids à une hauteur d’environ 50 centimètres, créant une base de sol et de feuilles pour l’incuber.

Caractéristiques des testudins




Grâce à la découverte d’un grand nombre de fossiles répartis dans différentes parties de la Terre, il a été possible de déterminer l’évolution des testudins préhistoriques et modernes. Les experts ont eu de grandes discussions pour comprendre l’origine de nos tortues actuelles et, par conséquent, il y aura toujours un examen constant dans l’ordre des testicules.

Cependant, il est maintenant déterminé que nos testudines modernes, c’est-à-dire nos tortues ont leur origine dans le Trias tardif et ont évolué depuis pour s’adapter à l’environnement naturel. Malgré cela, les caractéristiques des testudins n’ont pas changé d’une manière très perceptible et, par conséquent, nous pouvons faire remarquer que les plus significatives sont les suivantes:

  • Les testudins se caractérisent par leurs pattes courtes et robustes.
  • Les mouvements sont très lents et lents.
  • La peau des testudins est recouverte d’écailles, d’appendices osseux ou d’épines qui les protègent des grands prédateurs.
  • Sont recouverts d’une coquille ou d’une partie plus dure qui protège les organes internes.

Les coquilles des testudins

L’une des caractéristiques des testicules les plus notoires est, sans aucun doute, leur coquille, une partie du corps qui est plus durcie et qui protège l’animal des attaques des prédateurs.

Les carapaces des tortues sont composées de deux parties distinctes:

  • Dossier: la partie supérieure du dossier, communément appelée « coquille ».
  • Plastron: il s’agit de la partie inférieure du corps, que l’on trouve dans la région du ventre et que l’on appelle aussi le  » plastron « .

Ces zones du corps du testudine sont constituées de plaques d’os internes qui se fixent aux vertèbres et aux côtes de l’animal, à l’exception de la tortue Trionychidae, qui sont du cartilage et non de l’os. Ces dernières sont également connues sous le nom de  » tortues à carapace molle «  parce que, lorsqu’on les touche, elles ne sont pas aussi dures que celles qui sont recouvertes d’os.

Je suis sûr que vous avez remarqué plus d’une fois que la couleur et la forme de la carapace d’une tortue sont différentes de celles d’une autre tortue. Essentiellement parce qu’il s’agit d’espèces différentes et que la coquille en est un échantillon.