Paléozoïque




Paléozoïque

L’histoire de la Terre peut être divisée en trois grandes époques: Paléozoïque, Mésozoïque et Cénozoïque. L’ère paléozoïque est la première de toutes, et commence quand la vie est née sur Terre.

L’ère paléozoïque se compose de plusieurs étapes:

Cambrique




Stade qui a commencé il y a environ 542 millions d’années. Elle commence par l' »explosion cambrienne », un événement qui changera l’histoire de la vie. Avant le Cambrique, dans l’Ediacarique, la vie était réduite à des organismes simples et peu complexes, mais dans cette « explosion » apparaissaient des métazoaires, c’est-à-dire des animaux. Trilobites, échinodermes et quelques prédateurs des grandes mers comme les Anomalocaris sont apparus. Les Anomalocaris peuvent être considérés comme le « premier grand prédateur », étant un invertébré aquatique qui pouvait atteindre 2 mètres de long et manger tout ce qui se trouvait devant lui.

Le Cambrique est la première étape du Paléozoïque, où la vie animale commence, mais pas la vie végétale. Il a fallu quelques millions d’années avant l’apparition des premières plantes terrestres.

Del Cámbrico est aussi un petit animal, le Haikouichthys. Ce petit animal, qui atteint à peine 2,5 cm de longueur, est l’ancêtre commun de tous les vertébrés actuels.

Ordovicien




Étape qui a commencé il y a environ 488 millions d’années. Le climat est d’abord resté le même que dans le Cambrien, il était encore chaud, mais a rapidement changé car les températures allaient chuter radicalement, donnant lieu à la deuxième glaciation s’est produite sur la planète. L’étape ordovicienne a pris fin il y a environ 440 millions d’années.

Cette glaciation a causé la Deuxième Grande Extinction, plus grande que celle qui s’est produite dans le Crétacé (qui a causé l’extinction des dinosaures non-aviens), et seulement surpassée par la Grande Extinction du Permien.

Parmi les Ordovicicicus, deux principaux types d’animaux ressortent: les scorpions et les poissons. Les scorpions actuels ont leur origine dans l’Ordovicien, mais sont venus pour mesurer 50cm comme le Megarachne jusqu’ à 2,5m comme Megalograptus. Dans le cas des poissons, les placodermes connus apparaissent, certains poissons dont le nom indique qu’ils étaient composés de plaques osseuses (principalement dans la zone céphalique).

Silurien




Etape qui a commencé il y a environ 440 millions d’années, avec la Seconde Glaciation et avec une grande extinction due à celle-ci.

Parmi les siluriques, la grande quantité de coquilles fossiles qui ont été trouvées, principalement du genre des ammonites, mais aussi des bivalves et des brachiopodes, se distingue. Bien que de nombreux trilobites se soient éteints à la fin de l’Ordovicico, dans le Silurico ils se sont à nouveau développés avec des formes beaucoup plus frappantes.

Les premières plantes terrestres commencent à se former à Siluricus. Ces usines n’ont rien à voir avec les usines actuelles. C’étaient de petites plantes globulaires. On a émis l’hypothèse que ces plantes étaient constituées d’une symbiose similaire à celle entre champignons et algues actuelles donnant les lichens. Ce type de symbiose peut être à l’origine et expliquer pourquoi certains champignons et bactéries dans les racines des plantes, ce qui leur permet d’absorber les éléments nutritifs de façon plus simple, ou de les rendre plus résistants aux environnements stressants.

Devonien

Stade qui a commencé il y a environ 415 millions d’années. C’est le « Stade de poisson », d’où provient le poisson gnatostomados. Ces poissons sont les premiers animaux à avoir des mâchoires, ce qui signifiait une avancée évolutive, bien que les premières dents ne se soient pas encore formées.

Les poissons gnatostomisés comme le Dunkerque n’avaient pas de dents, mais leurs mâchoires étaient sciées et moulées, donnant l’apparence de dents, mais c’étaient des os solides.

À cette époque, les animaux commencent aussi à partir pour le continent, d’où proviennent les premiers amphibiens. Parce qu’ à terre ils n’avaient pas de concurrents (sauf pour les invertébrés, qui avaient déjà été modifiés pour vivre sur la terre ferme, atteignant des tailles énormes), ils évoluaient et rayonnaient rapidement, ce qui leur permettait de déplacer progressivement les invertébrés.

Carbonifère

Étape qui a commencé il y a environ 360 millions d’années. C’est un stade très humide et chaud, dans lequel les premières grandes forêts de conifères préhistoriques ont pris naissance à la fin de l’étape, bien qu’elles occuperont bientôt toute la Terre. Une grande partie du charbon fossile provient de cette période, il porte donc ce nom.

Dans le Carbonifère, les reptiles sont également à l’origine, et a introduit deux avancées majeures à l’évolution: l’œuf amniotique et les écailles. Les écailles représentaient une avancée telle qu’elles devenaient indépendantes de l’eau, leur vie n’avait plus besoin d’une peau mouillée constante ou d’un environnement humide comme un étang ou une rivière.

L’œuf amniotique était la même étape, l’indépendance de l’eau, mais cette fois-ci pour les jeunes. Cela a permis à la progéniture de naître très semblable à celle des adultes, ils n’ont pas eu à subir une métamorphose, seulement pour grandir.

Permien

Le Permien est la dernière étape du Paléozoïque, débutant il y a presque 300 millions d’années et se terminant il y a 250 millions d’années. C’est une étape avec des changements de température presque extrêmes (été très chauds et hivers très froids), mais à la fin, elle devient plus aride et plus chaude, avec une température moyenne élevée.

A ce stade, une série d’animaux reptiliens spéciaux, les reptiles-mamiféroïdes, naquirent: les synapsides (dont les mammifères irradient). Les premiers reptiles-mamiféroïdes qui sont apparus et ont dominé l’environnement terrestre ont été les pélicosaurios, certains bien connus comme le Dimetrodon et l’Edaphosaure, avec un aspect qui ressemble plus à un dinosaure, mais les dinosaures sont plus tard.

A la fin du Permien, les reptiles-périphéroïdes qui dominaient l’environnement terrestre étaient les terapsides. Ces animaux rappellent davantage les mammifères d’aujourd’hui, bien qu’encore très éloignés d’eux, comme on peut le voir dans Gorgonops.

A la fin du Permien, il y a 250Ma, un grand cataclysme s’est produit, décimant presque toute la vie terrestre qui existait. C’est la Grande Extinction du Permien, la plus grande extinction qui n’ait jamais eu lieu sur Terre, et qui a presque tué toute la vie sur la planète. Avec elle le Paléozoïque est terminé et le Mésozoïque, l’Âge des Dinosaures, commence.