Liopleurodon, le requin blanc du Jurassique




LiopleurodonLes mers continentales de l’ère jurassique englobaient une grande variété de niches écologiques, ce qui a conduit à l’existence d’une diversité multiple de nourriture dans les eaux et, par conséquent, il y avait de la place pour de nombreux types différents d’espèces animales à fournir.

Grâce à cela, nous pouvons connaître l’existence de nombreux animaux marins, y compris les grands prédateurs tels que celui auquel nous avons affaire.

Le Liopleurodon est l’un des animaux marins les plus terrifiants du Jurassique moyen et supérieur. Sa taille et ses capacités en ont fait l’un des prédateurs les plus redoutables de la mer Jurassique.

Saviez-vous quoi?……..
Comme les baleines du Liopleurodon d’aujourd’hui, il a dû faire surface pour obtenir de l’air parce que, malgré ce que beaucoup d’autres pensent que les reptiles marins n’étaient pas équipés de branchies.

Informations de base sur Liopleurodon




C’était un reptile marin, assez mince. En fait, il est considéré comme l’une des plus grandes créatures qui aient jamais existé dans le Jurassique. Il porte même le titre de super prédateur, voyons en résumé certaines de ses caractéristiques :
Quelle est sa longueur? – Il pouvait mesurer entre 6 et 7 mètres, c’était vraiment l’une des plus grandes créatures marines de la préhistoire.
Quelle est votre taille? – Il pourrait atteindre une hauteur surprenante de 2 mètres.
Quel est votre poids? – Selon les estimations, de nombreux scientifiques osent estimer un poids de 50 tonnes.
Quand a-t-il vécu? – Il y a environ 160 millions d’années dans le Jurassique.
Quelle est votre commande? – Ce reptile marin appartient à l’ordre des Pliosauroidea.

Taxonomie de Liopleurodon




Le Liopleurodon, appartient à l’ordre des plesiosauros, qui comprend tous les reptiles marins préhistoriques. Il s’agissait de sauropides apparues au début du Jurassique et habitées jusqu’à la fin du Crétacé supérieur.

Ils sont souvent mal nommés dinosaures marins, mais ils sont loin de l’être. Ils se caractérisent principalement par un corps large et une queue allongée.

Au sujet de l’espèce, ont été trouvés environ 5 espèces au fil des ans puis je vous laisse la liste :

  • Liopleurodon ferox (1824)
  • Liopleurodon pachydeirus (1869)
  • Liopleurodon macromerus (1871)
  • Liopleurodon rossicus (1948)

Saviez-vous quoi?……..

Certains scientifiques et passionnés de paléontologie ont osé dire qu’il est très possible que certains plésiosaure ne soient pas éteints et qu’aujourd’hui ils vivent dans les profondeurs des océans.

Que signifie le nom Liopleurodon?




Comme beaucoup de dinosaures découverts, il a été nommé d’après les fossiles trouvés, en essayant de mettre en évidence sa caractéristique la plus remarquable. En fait, il a été nommé avec pratiquement peu de preuves fossiles, seulement trois dents.

Son nom est traduit du grec et signifie « dents latérales lisses ». Venant des mots » »“λεία » (je lis) qui signifie « côté », le mot « plevrá » (plevrá) qui est compris comme lisse et » »plevrá » (dóntia) qui est traduit par dent.

Histoire de la découverte

Les premiers restes trouvés de ce dinosaure n’étaient que trois dents d’environ 70 centimètres de long (découverte qui a défini son nom). Le nom a été attribué par le paléontologue, ichtyologiste et herpétologue Henri-Emile Sauvage en 1873.

La première dent a été trouvée à Boulogne-sur-Mer, elle a été classée comme une espèce et appelée Liopleurodon ferox. Une deuxième dent a ensuite été trouvée dans Charly-france qui a été classée comme une autre espèce et a reçu le nom de Liopleurodon grossouvrei.

En ce qui concerne la troisième dent, il y a d’abord eu une confusion. Depuis qu’il a été décrit pour la première fois comme un Poekilopleuron, mais après avoir comparé la dent avec les deux dents précédentes, on a découvert qu’elles appartenaient au même genre et on l’appelait Liopleurodon bucklandi. Cependant, ce fossile n’est pas actuellement reconnu comme une espèce de cet animal.

Par la suite, de nombreux vestiges ont été trouvés en Angleterre et en Allemagne, et ont été attribués à Liopleurodon. On croit aussi que certains os découverts en Amérique du Sud appartiennent au Liopleurodon.

Les fossiles découverts en 1869, initialement attribués au Pliosaurus, sont aujourd’hui attribués au Liopleurodon. Plus précisément comme l’espèce L. pachydermus qui a été décrite par Seeley.

Plus tard, l’espèce Liopleurodon rossicus a été trouvée dans les lits de la Volga en Russie. Il a d’abord été décrit comme un Liopleurodon. Cependant, en 2012, Knutsen l’a reclassé comme Piosario.

Y a-t-il des restes plus complets?

S’il y a des restes plus complets. En fait, comme nous le savons bien quand on ne trouve que les dents d’un dinosaure ou, dans ce cas, d’un reptile marin, les paléontologues s’appuient sur les caractéristiques de leurs plus proches parents pour tirer des conclusions sur un genre dont il n’y a pas de restes.

En 1873, des restes très complets de l’espèce L. ferox ont été trouvés. Devenir une grande source d’information pour en savoir plus sur cette créature fascinante.

ces fossiles consistaient en un seul crâne. Ce crâne était en très bon état et presque toutes les dents des mâchoires étaient intactes. En se basant sur des comparaisons avec Kronosaurus, il a été déterminé que le crâne du Liopleurodon était d’environ un cinquième de la longueur du corps.

Où et quand avez-vous vécu?

Il existait à l’époque du Jurassique supérieur. On pense qu’il a habité la terre entre 162 et 153 ans. Étant l’une des plus grandes créatures de l’époque, elle fait également partie du groupe sélect de méga-prédateurs.

Sur son habitat, il est facile de déduire qu’il vivait en pleine mer, en raison de sa grande taille qui n’était pas adaptée à la vie en eau peu profonde.

Saviez-vous quoi?……..

Liopleurodon était un nageur rapide, bien qu’ils aient été l’une des premières créatures à peupler les mers et n’étaient pas aussi parfaitement adaptés que les requins le sont aujourd’hui. Ses quatre nageoires étaient suffisantes pour nager et chasser les proies les plus insaisissables, car elles étaient longues, plates et larges.

Qu’est-ce qu’il a mangé?

Le liopleurodon était un carnivore avec une grande bouche jusqu’à 2 mètres de long et une grande rangée de dents pointues (encore plus grandes que celles du T-rex). On croit que celui-ci se nourrissait d’autres reptiles nageurs.

En fait, certaines preuves fossiles suggèrent qu’il se nourrissait principalement d’ichtyosaure, et dans d’autres restes fossiles de plésiosaures il y a aussi des marques de dents de liopleurodon. Même certains paléontologues soulignent qu’il se nourrissait de lamniformes.

Il faut dire qu’il se nourrissait essentiellement d’autres prédateurs, ce qui était possible grâce à sa grande taille et à sa force évidente, ce qui lui permettait de faire face à toute créature qui pourrait venir sur son chemin.

Caractéristiques physiques de Liopleurodon

Le Liopleurodon est l’un des plesiosaursos du Jurassique supérieur, dans cette période du Jurassique et vers le milieu et la fin de cette période, il y avait une nette différence entre les plesiosaurs (plesiosaurs qui étaient caractérisés par leur long cou comme le muraenosaurus) et les pliosauroids dont la caractéristique la plus notoire était sa grande tête, le Liopleurodon fait partie de ces derniers, les pseudosauroids.

Selon certains chercheurs, les grandes têtes des Freepoleurodons pouvaient atteindre une longueur d’un mètre et demi, mais, bien qu’elles étaient énormes, on pense qu’elles ne représentaient qu’un septième de la longueur totale de leur corps, puisque les Freepoleurodons pouvaient atteindre des longueurs de 10 et même 25 mètres.

Le corps du Freezerurodons est hydronique et compact, parfait pour nager et avoir une grande vitesse dans l’eau. Avec la forme de son corps, ses nageoires l’accompagnent pour être un parfait nageur, le mouvement qu’il a avec ses nageoires est très similaire à celui des lions de mer actuels.

Avec toutes ces données et les dernières découvertes au Mexique, on croit que cet animal marin du Jurassique était plus grand que la marque des 25 mètres. Devenant ainsi le plus grand vertébré carnivore connu Liopleurodon.

Outre sa taille, ses dents de 20 cm de long sont aussi surprenantes que ses puissantes, dont les trois quarts sont des racines, ce qui lui a permis de mordre sa proie avec une force énorme. Les dents les plus fortes se trouvaient à l’avant de la bouche.

Le requin blanc de l’ère jurassique

Dans le Jurassique le Liopleurodon pourrait être comme le requin blanc que nous connaissons aujourd’hui car il était l’un des grands prédateurs de son temps, ont été trouvés des fossiles de squelettes d’Ichthyosaurus à moitié dévorés et des os d’autres plesiosaurs avec des marques des dents du Liopleurodon indiquant la grande taille de proie qui a pu chasser.

En plus de ses grosses dents de vingt centimètres et de ses nageoires puissantes, l’une des caractéristiques qui lui ont donné une grande puissance était l’emplacement de ses narines dans le crâne, ce qui lui permettait de détecter ses proies à de nombreux kilomètres de distance.

Bien sûr, le Liopleurodon était un grand animal marin du Jurassique d’une beauté forte et d’une présence dévastatrice.

Saviez-vous quoi?……..

Liopleurodon avait un odorat très développé, grâce au fossile dans son crâne. On peut en déduire qu’il avait un grand sens de l’odorat et qu’il était capable de localiser sa proie à une distance considérable.

Comportement

On croit qu’il était un animal très territorial et qu’il est donc devenu agressif. En fait, de nombreux biologistes et paléontologues soulignent qu’il avait probablement de vastes territoires d’origine. Les territoires qu’il a défendus contre les intrus.

Certains pensent que les affrontements entre Liopleurodons étaient très fréquents, soit par territoire, soit par les femmes. Ces derniers pouvaient traverser librement les territoires puisque les mâles étaient ceux qui avaient le comportement territorial.

Les veaux restaient avec la mère pendant un certain temps jusqu’à ce qu’ils soient capables de se débrouiller seuls. De plus, la mère devait protéger les veaux des autres mâles, car ils pouvaient les dévorer. Cela a également conduit à des confrontations entre hommes et femmes. On croit donc qu’il n’y avait pas beaucoup de chiots ayant atteint l’âge adulte.

Saviez-vous quoi?……..

Liopleurodon a joué dans l’un des chapitres de la populaire série bbc marchant avec les dinosaures. Dans lequel ils étaient représentés avec d’énormes corps de plus de 25 mètres de long. Cependant, nous savons aujourd’hui qu’ils ne peuvent mesurer qu’entre 6 et 7 mètres.

Il ne fait aucun doute que ce géant d’antan était au sommet de la pyramide alimentaire, heureusement pour beaucoup d’animaux d’aujourd’hui, il s’est éteint. J’espère que vous avez aimé cet article et je vous invite à en apprendre plus sur les dinosaures dans cette même page.